Rôles et fonctions des alters

Source : did-research.org – Alters – functions

Core : signifiant « coeur » en anglais, aussi connu comme la personnalité d’origine ou l’enfant d’origine, le core est considéré par beaucoup comme la première personnalité née dans le corps. D’autres voient le core comme le maître du système, la personnalité qui a le plus de pouvoir et d’influence sur les autres personnalités, ainsi que la personnalité la plus importante, les autres personnalités n’ayant été créées que pour la protéger. D’autres encore voient le core comme rien de plus que l’état du moi qui a commencé à s’intégrer plus tôt que les autres. Il existe des débats autour de l’existence des cores, car cela ne s’intègre pas facilement à la théorie de la dissociation structurelle. Tous les systèmes n’ont pas de personnalité qui puisse être identifiée en tant que core.

L’hôte : L’hôte est communément l’alter qui utilise le plus le corps. Les alters hôtes tombent dans la catégorie des « fronters« , les alters qui se retrouvent fréquemment « au front » en prenant le contrôle du corps et de la partie consciente de l’esprit. Les alters hôtes sont responsables de la plupart des aspects de la vie de tous les jours, bien que des groupes d’alters fronters peuvent se diviser la vie quotidienne en tâches plus gérables et spécialisées comme la socialisation, l’école, le travail, prendre soin du corps. Si l’hôte a passé des années inconscient de l’existence des autres alters et des traumas qui les ont créés, il peut avoir beaucoup de difficultés à accepter son TDI. Cet alter pourra être habitué à se considérer comme la seule entité dans son corps et se voit généralement comme étant le core. Cela pourra ou non être vrai. En accord avec la théorie de la dissociation structurelle, tous les hôtes sont des Personnalités Apparemment Normales (PAN).

Protecteurs : Les protecteurs sont des alters qui protègent le corps, le système, l’hôte, la personnalité d’origine, ou tout autre alter ou groupe d’alters. Les protecteurs physiques peuvent prendre sur eux ou essayer d’empêcher les violences physiques, ou devenir agressif dans le but de se défendre contre ces violences. Les protecteurs verbaux peuvent prendre sur eux les violences par la parole, ou attaquer verbalement dans le but de contrer des violences par la parole. Les protecteurs émotionnels peuvent prendre sur eux les violences émotionnelles ou réconforter les autres alters pour amoindrir les effets de la violence émotionnelle. Les protecteurs sexuels peuvent prendre sur eux les violences sexuelles ou tenter de provoquer des violences sexuelles dans le but de se sentir plus au contrôle de la situation. Les gardiens sont un autre type de protecteurs et sont généralement concentrés sur la protection des plus jeunes, plus faibles ou les alters les plus vulnérables. Les persécuteurs sont un autre type spécifique de protecteurs, bien qu’ils ne soient pas souvent vus de cette façon, mais leur travail est de faire du mal au système de façon à ce que le monde extérieur n’ait pas à le faire.

Persécuteurs : Les persécuteurs sont des alters qui font exprès de faire du mal au corps, au système, à l’hôte, au core ou à un autre alter ; de saboter les objectifs que le système cherche à atteindre, la guérison du système ou aident le travail de l’agresseur. Les persécuteurs peuvent se haïr eux-mêmes, ou servir d’exutoire aux messages violents ou négatifs qui ont été internalisés. Ils peuvent croire que blesser le système ou les autres alters est la seule façon de les contrôler, de leur apprendre comment se comporter, et ainsi de prévenir des violences plus extrêmes de la part des agresseurs. Ils peuvent rejouer ces violences, ou essayer de s’assurer que les futures violences ne seront pas plus destructrices car précédées d’une période où elles étaient minimes. Certains persécuteurs sont des introjects des agresseurs et peuvent ne pas savoir qu’ils ne sont pas eux-mêmes les agresseurs.

Introject : Les introjects sont des alters qui sont issus de personnes extérieures ou de figures extérieures. Les introjects peuvent avoir pour origine des membres de la famille, ou des adultes ayant aidé l’enfant dissociatif et ayant influencé sa vie de façon positive, devenant une source potentielle de messages positifs que l’enfant pourra internaliser. Les introjects peuvent aussi être tirés de personnages historiques ou de fictions que l’enfant trouve forts, courageux, héroïques ; qu’ils valent la peine, d’une façon ou d’une autre, d’être internalisés.
Malheureusement, les introjetcs peuvent aussi être basés sur les agresseurs. Les introjects persécuteurs, contrairement aux introjects positifs, n’apportent ni réconfort ni guide moral pour le système. A la place, ils réactivent le traumatisme et les violences, parfois en renforçant les leçons données par l’agresseur afin de prévenir de futurs violences, mais aussi parfois servant en tant que composant d’un flash-back.
Les introjects peuvent ou non se voir comme étant la personne qu’ils représentent. Les introjects qui sont tirés de médias ou de personnages de fiction sont cliniquement et académiquement reconnus et mentionnés dans des ouvrages tels que « The Haunted Self » par  Onno van der Hart, Ellert R. S. Nijenhuis, et Kathy Steele.

Porteur de souvenirs : Les porteurs de souvenirs sont des alters qui détiennent des souvenirs généralement de nature traumatique, afin que les autres n’aient pas à y être confrontés. Ils peuvent aussi détenir des souvenirs d’une enfance innocente, ou d’avoir été aimés par la famille violente ou négligente du système. Dans ce dernier cas, le porteur de souvenirs peut servir à préserver ces souvenirs de façon à ce qu’ils ne soient pas entachés par le traumatisme, ou à éviter au système la douleur que cette violence leur a causé. Les porteurs de souvenirs sont très souvent reliés aux receveurs de violences, les alters qui prennent les abus sur eux de façon à ce que les autres alters n’aient pas à le faire.

Gatekeeper : [Sentinelle, Gardien de la porte] ; Un gatekeeper est un alter qui contrôle les changements de personnalité, c’est-à-dire : qui va au front, qui a accès à l’intérieur ou à certaines parties de l’intérieur, ou qui a accès à certains alters ou souvenirs. L’existence d’un gatekeeper est une source de stabilité pour un système car ils peuvent prévenir les changements de personnalité non-voulus, l’impossibilité de changer quand il le faudrait, ou encore un changement vers un mauvais alter. Ils peuvent aider à prévenir la fuite d’un souvenir traumatique d’un alter vers un autre qui ne pourrait le supporter pour le moment. Ils peuvent gérer les limites entre les sous-systèmes.
Parce que les gatekeeper ont le contrôle sur quel alter peut accéder au contrôle, ils sont eux-mêmes souvent proches de l’extérieur et sont au courant de tout ce qui arrive au système. Ils ont pu vivre une grande quantité de situations violentes, et peuvent être sans âge, sans émotion, voire non-humain afin de gérer tout cela. Les gatekeepers peuvent ou non servir aussi d’Internal Self Helper.

Internal Self Helper (ISH) : [Auto-aidant interne] ; Un ISH est un alter qui possède une grande quantité de connaissances sur le système, les alters, le traumatisme, et la façon dont le système fonctionne en interne. Pour ceux qui croient aux personnalités d’origines, l’ISH est souvent vu comme le premier alter à être créé ou comme la voix de la logique et de la raison que toute personne possède. Pour ceux qui sont adeptes de la théorie de la dissociation structurelle, les ISH sont souvent vu comme une partie observatrice, ou un observateur caché, moins distinct que les états de personnalités. Un ISH peut ou non servir également de gatekeeper.

Fragment : Un fragment est un alter qui n’est pas totalement différencié ou développé. Il peut exister dans le but de détenir un seul souvenir, une seule émotion, d’avoir une seule fonction ou un seul travail, ou ne représenter qu’une seule idée. En fonction de la façon dont chaque système utilise le terme, un fragment peut être un alter qui ne pourrait pas survivre seul ou qui ne pourrait avoir l’air d’un individu totalement développé sans l’aide des autres alters. Les fragments n’ont généralement pas été exposés à suffisamment d’expériences complexes, différentes ou interactives pour avoir suffisamment de sens du soi et devenir plus développés et différenciés. Il est possible pour un fragment de devenir un alter plus élaboré si le besoin se fait sentir.

Il est important de se rappeler que chaque système a des besoins différents et que certains systèmes n’ont pas obligatoirement des alters remplissant tous les rôles ci-dessus.

Surtout dans les systèmes les plus petits, les alters peuvent avoir plusieurs rôles, certains étant même contradictoires. Par exemple, un alter qui peut être un persécuteur pour le système peut également se battre pour le protéger des dangers extérieurs. D’autres alters peuvent avoir des rôles spécifiques au système dans lequel ils vivent, des rôles qu’il serait difficile de définir ou généraliser.

Certains alters peuvent avoir des rôles inattendus, comme un enfant gérant les finances, ou ayant une attitude de persécuteur. Tandis que les fragments sont définis par leurs rôles, les autres personnalités peuvent agir de façon plus complexe et moins réactives. Un alter bien développé peut être capable d’avoir une grande variété de rôles si cela est nécessaire, afin que le système reste fonctionnel.
Enfin, il doit être rappelé que le rôle d’un alter peut changer au court du temps.

« J’ai une alter qui a été une persécutrice pendant longtemps. Beaucoup de gens voient les persécuteurs comme étant mauvais, et parfois les persécuteurs eux-mêmes se voient comme mauvais. Cette alter se considérait comme agresseur et portait une quantité énorme de haine envers elle-même, mais n’était pas vraiment mauvaise car son but était de nous protéger, même si elle ne le faisait pas de la meilleure des façons. Elle pensait que si elle nous punissait et nous effrayait pour nous garder « dans le rang », alors les autres personnes n’auraient pas à nous blesser. Au final, elle a appris que nous faire du mal n’était pas nécessaire, et elle essaie maintenant d’apprendre comment nous protéger d’une façon plus saine. »
– Wizard

« Je suis incroyablement fatigué des gens qui dépeignent les protecteurs comme étant dangereux. Nos protecteurs nous ont sauvés la vie. Ils se battent pour nous et demandent à ce que nos limites soient respectées. C’est comme si tout le monde nous disait constamment que ce n’est pas permis, que nous devrions laisser les abus nous transformer en paillasson vulnérable. »
– Star

« Dans la littérature sur le TDI, des types variés de parties dissociatives de la personnalité (qui ne sont pas exclusives) ont été décrites. Cela inclut l’hôte, l’enfant, le protecteur et l’ISH, le suicidaire, celui de sexe opposé, ceux qui sont proches entre eux, l’administrateur et obsessionnel-compulsif, celui qui abuse de substances, l’autiste, l’handicapé, celui avec des talents ou capacités spéciaux, celui anesthésiant ou analgésique, l’imitateur ou l’imposteur, le démon et esprit, l’animal et l’objet comme un arbre, et celui appartenant à une origine ethnique différente. »
– Hart, O., Nijenhuis, E. R. S., & Steele, K. (2006). « The Haunted Self« 

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :